J'ai la patate !

On entend parfois, dès la nuit tombée, un sifflement, long et strident, résonner dans les rues de la ville. Lors de mes premiers mois à México, j'habitais tout près d'une bouche de métro... et je pensais que ce bruit provenait des freins d'une locomotive.*
En réalité, il s'agit d'un vendeur de rue qui, tout en poussant sa carriole bourrée de patates douces et de bananes plantains, attire les chalands !


patate douce
© Laurange

Les patates douces et les plantains sont simplement cuites au four, dans leur peau, et servies brûlantes, natures ou arrosées de lait concentré sucré.
Un vrai délice !


* Autant vous dire que les amis mexicains à qui j'ai raconté cette histoire ont bien rigolé. Aheum. Bonjour la honte ! Heureusement, le ridicule ne tue pas.


Lien permanent

_ Laurange || 30-08-2007    Commentez


interface et design par Dogstudio.be & Edit-it | textes, photos, illustrations et autres © Laurange saveurs mexicaines