Au feu !

piments
© Laurange

Jaunes, verts, rouges, blancs, noirs…

Frais, secs, entiers, broyés, moulus, en conserve…

Fruités, boisés, sucrés, fumés…

Doux, ardents, brûlants, torrides, explosifs…

Au Mexique, les piments offrent une diversité étonnante, et font partie intégrante de la cuisine. Les mexicains sont les plus gros consommateurs de piment au monde (près de 7,5kg de piments frais et 1kg de piment séchés par an et par habitant !) Autant dire qu’il est quasiment impossible de trouver un plat qui ne soit pas relevé au Mexique, où même les fruits se servent couverts de piment moulu…

La saveur piquante du piment provient de la capsicine. Pour mesurer sa force, on utilise l’échelle de Scoville, graduée de 0 à 10. Au niveau le plus bas on trouve les poivrons, dont le taux de capsicine est nul, suivis des chiles poblanos et anchos, qui « chauffent » mais ne brûlent pas, puis des jalapeños, des chiles de arbol et des piments piquín (et là, ça commence à vraiment devenir torride !). Tout en haut de l’échelle règne le redoutable chile habanero, le plus fort jamais mesuré à ce jour.

Quelques conseils : lorsque vous cuisinez des piments, enlevez les pépins et les membranes blanches qui se trouvent à l’intérieur, c’est ce qui pique le plus. Utilisez des gants et … ne vous frottez pas les yeux ! Enfin, si un jour vous avez l'idée de croquer dans la belle chair jaune et juteuse d’un habanero, vous pourrez toujours boire des litres d’eau pour éteindre l’incendie… la capsicine ne se dissolvant que dans un corps gras, il sera bien plus efficace de boire du lait entier ou du yaourt.


Lien permanent

_ Laurange || 30-08-2007    2 Grains de sel - Commentez

Ecrit par Laurange _ - Mexico

Megastroc, as-tu essayé de contacter l'épicerie de Bruno (www.lepiceriedebruno.com) ? L'épicerie est basée à Paris mais ils peuvent envoyer des colis dans toute la France. Je ne connais pas cette épicerie (je n'y ai jamais rien acheté), ni même la qualité des produits, mais j'en ai à plusieurs reprises entendu beaucoup de bien. Si jamais ça ne te convient pas, contacte-moi par mail (rubrique à propos, contact), je peux éventuellement te dépanner.

Le 07-09-2007 à 21:45

Ecrit par megastroc - Marseille - Site : cuisinedeponton.canalblog.com

Amateur de cuisine épicée et pimentée, j'ai eu la chance de connaitre la cuisine mexicaine via une amie américaine férue de cuisine(s). Si on trouve pratiquement tout à Marseille, impossible d'acquérir le moindre guajillo ou ancho, hormis par internet mais les quantités à commander sont incompatibles avec celles nécessaires à l'envie dl'élaborerun plat de temps en temps (j'adore le pollo mole verde et le pollo mole negra) Merci si quelqu'un à une astuce pour se procurer ces ingrédients en petite quantité ...

Le 01-09-2007 à 14:40


interface et design par Dogstudio.be & Edit-it | textes, photos, illustrations et autres © Laurange saveurs mexicaines